Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse Saint-Joseph en Veinazès

Pour ceux d'ici et d'ailleurs, nous vous souhaitons la bienvenue sur le blog de la paroisse Saint Joseph en Veinazès. Elle est l'une des 20 paroisses du diocèse de Saint-Flour (département du Cantal). Elle est située dans le sud ouest du Cantal aux frontières de l'Aveyron dans une région appelée "La Châtaigneraie".

Les 3 paroisses de la Châtaigneraie se mobilisent pour les Chrétiens d'Orient

Publié le 13 Juin 2015 par PAROISSE SAINT JOSEPH EN VEINAZES

Les trois paroisses de la zone pastorale de la Châtaigneraie (Saint Laurent en Châtaigneraie, Saint Joseph en Veinazès, Notre-Dame en Châtaigneraie) s’associent en partenariat avec l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) pour proposer plusieurs actions avec appel aux dons au profit des Chrétiens d’Orient :

- Le jeudi 9 juillet à 20h30, concert des Voix Arvernes en l’abbatiale Saint-Géraud à Aurillac – Prix d’entrée : 10 €.

- Le samedi 11 juillet à 20h30, « conférence-témoignage d'un chrétien irakien réfugié à la salle paroissiale du Sacré Coeu à Aurillac, sur la situation des chrétiens d’Orient.

- Le dimanche 12 juillet à 10h30, célébration eucharistique à Quézac pour la zone pastorale de la Châtaigneraie. Après le repas tiré du sac, à 15h00, « conférence-témoignage » d'un chrétien irakien réfugié sur la situation des chrétiens d’Orient.

- Le mercredi 26 août, marche depuis les 3 paroisses de la zone pastorale de la Châtaigneraie vers Quézac dans le cadre de la journée des paroisses de la semaine mariale avec prière en faveur des chrétiens d’Orient.

Toutes les recettes (concert, quêtes, vente de gâteaux…) seront reversées à l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) au profit des chrétiens d’Orient.

Nous comptons sur votre participation active. Ils ont besoin de nous tous !

200 millions de chrétiens à travers le monde ne peuvent vivre leur foi librement selon l’Aide à l'Eglise en Détresse.

200 millions de chrétiens à travers le monde ne peuvent vivre leur foi librement selon l’Aide à l'Eglise en Détresse.

Commenter cet article